Caractéristiques

Situé dans le périmètre du château de Boussac, l’exploitation et son environnement restent très privilégiés, même si l’agglomération (habitat, voies de communications, zone industrielle et artisanale) a cherché à s’agrandir vers ces zones encore vierges…
Certains bois de l’exploitation sont classés comme « à conserver ». Un aïeul de l’exploitant y a même crée un arborétum qui a été partiellement remis en état depuis la tempête d’août 1999.

La topographie est relativement régulière sur 60 % de l’exploitation (plateau).
Elle est très chahutée sur le reste de l’exploitation de par la présence d’un réseau hydrographique dense : le Béroux, affluent de la Petite Creuse, est une rivière classée pour la protection des poissons migrateurs. Le Béroux et son affluent, la Ganne Gatier, ont engendré deux vallées encaissées qui ceinturent l’exploitation.
Compte tenu de leurs situations, les parcelles agricoles reboisées depuis 1991 ne "bouchent" pas la vue, puisqu’elles se situent essentiellement dans des pentes fortes et des fonds.

L’exploitation :

- prairies embocagées sur le plateau (haies de ronces, aubépine, églantine, prunellier, noisetier, merisiers, pommiers, chênes pédonculés).
- formations arborées et plantations sur les versants (plantations anciennes de chataigniers, puis hêtres, chênes, acacias, tilleuls, frênes, douglas, pins laricio, pins sylvestres, sapins Normann).
- prairies sèches sur les versants « maigres » (bruyère, thym, serpolet, mauve, centaurée, achillée).
Le milieu naturel étant représenté par un maillage bocager et par des boisements, la faune est très diversifiée :
- mammifères : chevreuil, sanglier, fouine, martre, belette, renard, lièvre, ragondin
- oiseaux : buse, milan, héron, canard, poule d’eau, pie, merle, mésange, pigeon….

Un entretien des zones les plus sensibles (rivières, haies etc…) en vue du maintien d’une excellente biodiversité et les qualités esthétiques du paysage est réalisé de manière "douce" (élagages, taillage des haies).

L’exploitation est située dans une zone de très faible densité ou isolées des autres exploitations = catégorie 3. Le plan de gestion intégré complet de la faune et de la flore permet de minimiser l’impact des procédés agricoles dans le secteur.

Le choix de la ferme du Trimoulet pour l’ installation des myrtillers découle des points suivants :

- qualités des sols, absence de pollution, bonne orientation géographique des parcelles
- environnement favorable à la production de fruits frais de qualité (journées chaudes et nuits froides en été favorisant la typicité du fruit)
- absence de risques de pollution de l’air et de l’eau (petit bassin versant prairies et bois),
- possibilité d’ approvisionnement en eau de qualité pour l’irrigation.
- opportunité d’ une ferme familiale d un seul tenant disposant de batiments aménageables, dans un cadre favorisant l’ image des produits et la vente directe.

La ferme est composée de terres de bonne valeur agronomique typiques du plateau nord est de Boussac. L’exploitation se situe justement à la limite de ce plateau et descend vers les rivières du Béroux et de la Ganne Gatier. Le Trimoulet a toujours été une exploitation d’élevage jusqu’en 1991. Le parcellaire est toujours ponctué de haies, bien desservi en accès. Les parcelles accidentées ont été plantées en feuillus et résineux en vue de la production de bois d’œuvre (douglas, merisiers, peupliers etc…).
Les implantations de vergers ont été choisies en fonction de l’exposition et de la ventilation (pression fongique) des parcelles.


 


À voir également

foto_sol.JPG

Histoire et actualité

Producteurs de myrtilles depuis plus de 20 ans, en 2022 nous avons repris les myrtilles du...

Lire la suite

Certifications

Depuis 2006, l' entreprise est certifiée GLOBALGAP pour sa production de myrtilles fraiches sur le...

Lire la suite