Bienfaits

Mangez bleu, c'est bon pour la santé !
C'est parce que la myrtille est bleue qu'elle apporte en quantités importantes des composés reconnus pour leur intérêt nutritionnel.

La myrtille fournit jusqu'à 280 mg de polyphénols (par cent grammes de fruits), des molécules qui présentent un grand intérêt nutritionnel et des propriétés antioxydantes.
Anthocyanes et flavonoïdes
Et c'est parce que la myrtille est bleue qu'elle est si riche en polyphénols!
Ce sont les anthocyanes, les pigments de teinte rouge et bleue, et les flavonoïdes, les colorants naturels jaunes, qui dotent la myrtille de ces formidables vertus diététiques. Aux Etats-Unis, de nombreuses études ont montré la capacité antioxydante de la myrtille. Le Dr Prior de l'Université de Tuft a ainsi comparé l'activité antioxydante de 41 fruits et légumes du marché. Et c'est la myrtille qui présente le taux d'activité le plus élevé (1). Ses travaux ont démontré une étroite relation entre l'activité antioxydante de la myrtille et sa richesse en poly-phénols (anthocyanes, fiavonoïdes et composés phénoliques).
Le Dr James Joseph de l'équipe de recherche sur la nutrition de l'Université de Tuft a lui observé une amélioration de la mémoire, de l'équilibre et de la coordination des mouvements chez des rats âgés nourris avec un extrait de myrtille sauvage (2).
De leur coté, les chercheurs de l'Université américaine Rutgers ont identifié dans les myrtilles et les canneberges (airelles cultivées) des composés. Ce sont les tanins condensés, les proanthocyanidines (3), qui présentent d’autres vertues diététiques. Des chercheurs japonais ont montré une amélioration de la vision chez des patients qui ont pris quotidiennement 125 mg d'extrait de myrtilles pendant 28 jours (4).
La baie miraculeuse
La myrtille bénéficie aux Etats-Unis d'une grande notoriété auprès des consommateurs. Ses qualités nutritionnelles aujourd'hui démontrés ont renforcé cette renommée. La presse américaine l'a baptisée " la baie miraculeuse ".
 (1) Journal of Agricultural and Food Chemistry, 1996, vol.44, 701-705; et 1998, vol. 46, 2686-2693. "Blueberries, the leader of the pack,"L. Prior, congrès NABC 1998; "Blueberry health Information", Charles M. 7ème Symposium on vaccinium cultures, déc. 2000. (2) Journal of Neuroscience, 1999, vol. 19, 8114-8121. (3) New England Journal of Medicine 1;324:1599. (4)Osami Kajlmoto Food Style 21, vol.3 No.3, mars 1999.

Un peu d'histoire

Parce que sa fleur forme une étoile à cinq branches, les amérindiens pensaient que la myrtille était envoyée par le "Grand esprit" afin de calmer la faim de leurs enfants en période de disette. Ils la séchaient pour la consommer toute l'année et fabriquaient un thé avec ses racines. Les premiers colons américains recommandaient aussi ce thé pour "relaxer" les femmes enceintes lors de l'accouchement. Et ils buvaient du jus de myrtille pour se soigner de la toux.
Arme secrète des pilotes
Au 18ème siècle, le Prince de Conti utilisait de l'eau de myrtille pour adoucir ses yeux fatigués. Durant la seconde guerre mondiale, il était conseillé aux pilotes d'avions de manger des myrtilles pour améliorer la vision nocturne.

Source: Syndicat des Producteurs de Myrtilles de France
 

Analyse nutritionnelle

Allégations nutritionnelles et de santé.
Selon les définitions des allégations nutritionnelles telles que présentées dans le règlement (CE) n°1924/2006 relatifs aux allégations nutritionnelles et de santé, et aux vues de la composition de la myrtille, il est possible d’utiliser les allégations suivantes :

Allégations nutritionnelles de la myrtille

- Source de vitamine C (car 100 g de myrtille apportent plus de 15 % des VNR)
- Source de manganèse (car 100 g de myrtille apportent plus de 15 % des VNR)

 

Allégations de santé (pour une consommation de 100 g de myrtilles)

De la vitamine C

La vitamine C contribue :

- à maintenir le fonctionnement normal du système immunitaire pendant et après un exercice physique intense,
- à la formation normale de collagène  pour assurer  le fonctionnement normal des vaisseaux sanguins,
- à la formation normale de collagène  pour assurer la fonction normale des os,
- à la formation normale de collagène  pour assurer  la fonction normale des cartilages,
- à la formation normale de collagène  pour assurer la fonction normale des gencives,
- à la formation normale de collagène pour assurer la fonction normale de la peau,
- à la formation normale de collagène pour assurer la fonction normale des dents,
- à un métabolisme énergétique normal,
- au fonctionnement normal du système nerveux,
- à des fonctions psychologiques normales,
- au fonctionnement normal du système immunitaire,
- à protéger les cellules contre le stress oxydatif,
- à réduire la fatigue,
- à la régénération de la forme réduite de la vitamine E.

La vitamine C accroît l’absorption de fer.

Du manganèse

Le manganèse contribue :

- à un métabolisme énergétique normal,
- au maintien d’une ossature normale,
- à la formation normale de tissus conjonctifs,
- à protéger les cellules contre le stress oxydatif.

Les myrtilles contiennent :

- Les anthocyaces (cathéchines), des anti-oxydants qui donnent à la myrtille sa couleur violette
- Anti-oxydants : vitamines A, C (donc qui participent à la prévention des cancers et du vieillissement)
- De la lutéine, favorable à la vision nocturne
- Du potassium

Les myrtilles sont un des aliments dont l'action de prévention contre les cancers est la plus forte (nombreux anti-oxydants). Son action bénéfique pour la vision en fait également un des aliments les meilleurs pour la santé.

 


À voir également

Botanique

  Classification   Règne Plantae Division Magnoliophyta Classe Magnoliopsida Ordre Ericales Famille...

Lire la suite

1.jpg

Culture exploitation

Caractéristiques des variétés les plus fréquentes   Variétés Vigueur Maturité Récolte...

Lire la suite